Une augmentation importante des noyades entre le premier juin et le 30 août en France

Une augmentation importante des noyades entre le premier juin et le 30 août en France

Selon une étude menée par la santé publique France, le nombre de morts par noyade entre le premier juin et le 30 aout 2018 est aux environs de 500 personnes. Ce chiffre est largement élevé par rapport à celui de la dernière enquête en été 2015.

Le résultat de l’enquête noyade 2018

Cet été, plus précisément dès le mois de juin jusqu’à fin août, la France métropolitaine et les DOM-TOM ont enregistré 2255 cas de noyades contre 1092 en été 2015.  Elles peuvent être classées en 1169 accidentelles, 109 intentionnelles et 977 d’origine indéterminée. Ces noyades concernent toutes les catégories d’âge et se sont passées en mer, en cours d’eau, en plan d’eau et en piscine. L’ensemble de cas a fait 22 % de décès, soit 492, dont 254 accidentelles, 55 causés par des suicides ou agressions et 183 pour des raisons inconnues. Les quatre régions qui dénombrent le plus de noyades accidentelles sont l’Occitanie, la Provence-Alpes-Côte d’Azur, la nouvelle Aquitaine ainsi que l’Auvergne Rhône-Alpes.

Pourquoi cette forte augmentation ?

Nombreux sont les facteurs pouvant générer une noyade accidentelle. Dans le cas de la France métropolitaine et les DOM-TOM, la condition climatique s’affiche parmi les causes incontournables de ce phénomène tragique. En effet, la température et l’ensoleillement sont en particulier favorables à la baignade. En outre, la plupart des cas de noyades accidentelles d’enfants sont causés par le manque de surveillance de la part des parents. L’accident peut également être causé par l’inadéquation d’un dispositif de sécurité dans les piscines privées. À noter que ces dernières sont obligées de mettre en place un dispositif de sécurité depuis le 1er janvier 2006. En ce qui concerne les adultes, les incidents se présentent généralement à la suite d’un malaise ou à un défaut de prudence. Il se peut également qu’ils ne sachent pas bien nager.

Comment faire pour prévenir les noyades accidentelles ?

Les noyades accidentelles ne sont pas irrémédiables. Aussi, la santé publique France indique les petits gestes permettant de les éviter. En premier lieu, il est important de bien choisir les lieux de baignade et ainsi de privilégier ceux qui sont surveillés. Toutes les personnes doivent également tenir compte de son niveau de natation avant de choisir entre une piscine ou un milieu naturel. De même, il est judicieux d’apprendre ou de réapprendre à nager pour mieux maitriser toutes les techniques. Par ailleurs, en cas de fatigue, de frissons ou de certains problèmes de santé, il est préférable de ne pas pratiquer cette activité. En outre, les adultes sont tenus de surveiller de près leurs enfants tant que ceux-ci sont dans l’eau. Enfin, les petites précautions comme ne pas consommer de l’alcool avant de nager et s’instruire sur les gestes de premiers secours permettent de diminuer les risques.